,

Arthrose ou arthrite?

On entend souvent parler nos amis, nos voisins, des différents thérapeutes et même nos médecins, de ‘’faire de l’arthrite’’ et ‘’avoir de l’arthrose’’. Ces deux termes peuvent s’avérer confondants. En bout de ligne, ils se ressemblent et ont souvent une connotation assez ‘’ésotérique’’ pour la personne.

Et donc quelle est la différence entre les deux?

Pour commencer, le suffixe ‘’-ite’’ en terminologie médicale est signe d’inflammation. Un tendon inflammé donne une ‘’tendin-ite’’. Les bronches inflammées donnent une ‘’bronch-ite’’. Vous captez l’idée. Donc l’arthrite souligne une réaction inflammatoire articulaire. Elle peut être locale ou systémique.

L’arthrose de son côté souligne une usure à différents niveaux du cartilage articulaire.

Petite explication :

Une articulation est une zone de jonction entre deux ou plusieurs os. Ces os qui rentrent en contact l’un avec l’autre pour permettre le mouvement ont besoin donc de glisser l’un par rapport à l’autre. Les surfaces de glissement, donc les surfaces articulaires, et pour protéger l’os, sont couvertes de cartilage qui assure la protection des structures osseuses. La prochaine fois où vous allez manger des cuisses de poulet, jetez un coup d’œil sur l’extrémité osseuse. Vous voyez cette surface ou la couleur de l’os est plus claire, bleuâtre? C’est le cartilage.

Pour diverses raisons, il s’avère que des fois, ces surfaces cartilagineuses se retrouvent usées, fissurées, ou complètement détruites. À défaut de pouvoir réparer ces surfaces, les os vont commencer à frotter directement l’un sur l’autre, ce qui génère des douleurs, des réactions inflammatoires, des limitations articulaires et un paquet d’autres symptômes.

Une arthrose ne survient pas du jour au lendemain. Vu que c’est une atteinte de dégénération du cartilage, elle se fait dans le temps, un peu à la fois. On peut avoir de l’arthrose depuis un long moment sans que l’on s’en rende compte forcément. C’est lorsqu’il survient un élément déclencheur au-delà de la capacité du corps à gérer les symptômes, que des épisodes douloureux surviennent. L’arthrose peut toucher toutes les articulations du corps théoriquement. Que ce soit au niveau des vertèbres, des genoux, des hanches ou de la mâchoire, là où il y a une mauvaise sollicitation d’une articulation, répétée dans le temps, on peut se retrouver avec de l’arthrose de cette articulation précise.

Pour ce qui est de l’arthrite, il faut comprendre une chose. L’inflammation est une réaction à un déclencheur spécifique, qui peut être mécanique mais aussi chimique et biologique. L’inflammation est en nature une réaction portée par des agents chimiques. Au-delà des symptômes qu’elle génère et des facteurs déclenchants, elle est en soi chimique. Ainsi, pour une inflammation bien diagnostiquée par votre médecin, un anti-inflammatoire va pouvoir la contrer. De la chimie médicale pour corriger la chimie biologique inflammatoire.

Ainsi, l’arthrose et l’arthrite sont deux problèmes entièrement différents. Ils peuvent survenir simultanément, comme chacun d’eux peut exister indépendamment de l’autre.

Dans des prochains articles, on fera la lumière sur chacun des éléments séparément. On parlera de l’inflammation en tant que telle, de l’arthrose et des moyens de l’accompagner, du rôle des différents thérapeutes dans les différentes atteintes.

Patrick Georgevitch

Kinésithérapeute; Entrepreneur.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *