Ostéopathie pour bébés

De plus en plus d’études démontrent que le déroulement de la grossesse a une influence sur l’état physique et émotionnel des bébés.

Le fœtus subit plusieurs contraintes mécaniques (espace utérin restreint à cause des organes environnants ou blocages/tensions de la mère), émotionnelles (les taux d’hormones et de glucose varient selon le niveau de stress ou les émotions – tristesse, peur, colère, etc.-), environnementales (bruits, toxines, tabac, pollution, etc.) et physiques (médicaments, alcool, alimentation, maladie, etc.). Il subit aussi des événements traumatiques (chute, accident, etc.) vécus par la future maman.

De plus, il faut considérer que l’accouchement, aussi émouvant qu’il puisse être, reste néanmoins un traumatisme physique (et parfois émotionnel) important.

Le traitement ostéopathique adapté aux bébés

Le traitement ostéopathique adapté aux bébés permet de prévenir d’éventuels blocages structurels. Ces derniers pourraient, à long terme, amener des perturbations fonctionnelles, des tensions ou des problèmes posturaux. Il permet, également, de régler ou de diminuer significativement des inconforts ou des symptômes désagréables chez le nouveau-né.

Le développement moteur des bébés se fait étape par étape. Par exemple, avant d’arriver à ramper, le nouveau-né commencera par s’habituer à la position couchée ventrale. Par la suite, il développera musculature de son cou pour pouvoir relever la tête et, de semaine en semaine, il se lèvera de plus en plus sur ses avant-bras. Éventuellement, il aura assez de force et de stabilisation au niveau de son dos, de son bassin et de ses membres inférieurs. Outre cela, il devra également développer une coordination de mouvements pour avancer.

Toutes ces étapes demandent une bonne dose de persévérance et un désir curieux de se rapprocher d’un objet ou d’une personne. Ce développement musculaire et nerveux est fortement compromis, voire impossible à faire si une ou plusieurs structures est en « lésion ». Par lésion, nous entendons ici une ou plusieurs vertèbres bloquées, une tension sur la dure-mère, une rigidité au niveau des condyles du crâne… Bref, un blocage au niveau structurel qui fait en sorte que le mouvement est ralenti, douloureux ou difficile.

Le traitement ostéopathique vise à redonner de la mobilité et de la souplesse aux structures bloquées pour améliorer la position (posture), le mouvement et la vitalité.

Est-ce que les techniques ostéopathiques sont douloureuses?

Les techniques sont douces ; il arrive souvent que le bébé s’endorme pendant le traitement.

Tout dépendant de la journée, de la problématique ou de la région traitée, il est possible que le bébé pleure. Ces pleurs peuvent être divisés en deux catégories distinctes. Soit le bébé pleure pour exprimer quelque chose, il pleure en gardant les mains ouvertes; il signifie qu’il sent que quelque chose se passe dans son corps et nous le signale, il verbalise avec nous. À ce moment là, le thérapeute termine la technique (quelques secondes) et les pleurs cessent immédiatement. La deuxième possibilité est que le bébé pleure de façon plus intense et que cela perdure. Si l’enfant pleure en fermant ses mains ou tente de retirer mes mains de son corps, c’est soit qu’il a une douleur, soit qu’il a un besoin autre à combler (un traitement accélère la digestion, donc ils ont souvent faim en cours de séance) ou qu’il nous signale qu’il ne veut pas se faire traiter cette région ou cette journée. Tout comme un adulte qui connaît de bonnes et de mauvaises journées, nous considérons que les bébés doivent se faire respecter dans son droit de ‘’refuser’’ un traitement.

Afin d’établir un contact rassurant avec le bébé, nous demandons votre collaboration. Le traitement se fait dans le jeu. Nous avons plusieurs jouets et nous nous adaptons aux besoins de collations, pauses… des touts-petits. Les bébés et les enfants réagissent rapidement aux traitements donc en règle générale, quelques séances seulement sont nécessaires.

Problématiques traitées efficacement en ostéopathie :

Au niveau digestif

  • Difficulté de succion
  • Reflux
  • Vomissements trop abondants, trop fréquents ou « en jet »
  • Coliques
  • Constipation

Au niveau respiratoire

  • Sinusite
  • Bronchite

Au niveau oral / immunitaire

  • Otites à répétition
  • Rhumes à répétition
  • Diminution des effets secondaires des vaccins

Au niveau crânien

  • Plagiocéphalie – « tête plate » ou difforme
  • Canal lacrymal bloqué – œil qui coule tout le temps
  • Suture qui tarde à fermer

Au niveau cervical

  • Torticolis congénital
  • Bébé tournant la tête toujours du même côté

Au niveau structurel

  • Vertèbre ou bassin bloqué
  • Tient toujours tête du même côté
  • Suite à une chute sévère

Au niveau fonctionnel

  • Incapable de maintenir la position sur le ventre
  • Incapable de ramper
  • Ne marche pas à quatre pattes ou marche à quatre pattes avec un genou plié

Marche

  • Problème d’équilibre
  • Marche sur le bout des pieds

Système nerveux

  • Difficulté à s’endormir
  • Déficit d’attention
  • Anxiété
  • Nervosité
  • Irritabilité
  • Colères
  • Tristesse

Le traitement ostéopathique des bébés est un cadeau pour la vie pour votre enfant… C’est un outil de prévention et de mieux-être pour toute la famille.