Le massage thaïlandais à l’huile est une approche énergétique en provenance de la Thaïlande.

Cette technique du massage à l’huile provient du massage-yoga thaïlandais, qui allie les positions du yoga, la spiritualité et la méditation ainsi que les bienfaits du toucher thérapeutique par le massage.

La médecine thaïlandaise est basée sur la croyance qu’une force vitale intrinsèque, ou l’énergie (prana), circule dans le corps. Lorsque le prana est bloqué ou restreint, malaise ou maladie surviennent, ce qui peut se manifester physiquement, émotionnellement ou spirituellement. Le travail sur les lignes d’énergie (lignes Sen) avec de l’huile, combiné à l’acupression sur certains points spécifiques, sont les principales particularités de massage thaïlandais à l’huile. Pour créer santé et vitalité, il est essentiel de permettre au prana de circuler librement.

Donc, le but principal du massage est de libérer de tels blocages et permettre à l’énergie de circuler le long des sensip. Ce massage permet de faire circuler le prana dans tout l’organisme, tout en soulageant les tensions physiques et mentales, ce qui procure une détente en profondeur. Certains mouvements – tractions et étirements – sont également utilisés dans le but de créer plus d’espace au niveau musculaire et articulaire.

Le massage agissant directement par pression le long des sensip, provoque un surcroît de circulation sanguine qui irrigue en oxygène les fibres musculaires. Le surplus toxique de liquide acide logé dans les attachements tendineux est entraîné par une sorte de succession de douches sanguines. L’enveloppe des muscles (fascia) est manipulée de sorte qu’elle retrouve une mobilité, d’où un gain de souplesse à la fois des muscles, des os et des organes. Les pressions sur les points de tension localisés sur ces parcours ont aussi un effet réflexe par les lignes énergétiques auxquels ils sont associés.